Comment Créer et Optimiser une Landing Page – Guide Complet avec Template (2020)

Clément Fromont 1 Publié par Clément Fromont – Mis à jour le 3 janvier 2020

Bienvenue sur le guide ultime dédié à la création et l’optimisation d’une landing page.

Vous êtes au bon endroit si vous voulez :

  • Avoir plus de leads (prospects)
  • Faire plus de ventes
  • Apprendre à créer une landing page de A à Z

Il contient en plus des dizaines d’astuces concrètes pour améliorer vos taux de conversions.

Pour en savoir plus, il suffit de lire la suite.

Allons y.

Pas le temps de lire ce guide ?

Recevez une formation gratuite de 7 jours par email pour apprendre à doubler votre taux de conversion.

Newsletter Clement F

Pourquoi Faire une Landing Page ?

Hello, je suis Clément Fromont.

J’ai créé ma toute première landing page en 2014 sur mon vieux blog.

Et ce n’était pas fameux.

Mais quand même, les résultats étaient meilleurs que d’habitude.

C’est là que j’ai compris la puissance des landing pages.

Depuis, grâce à des années à me former et expérimenter, j’ai réussi à obtenir des résultats très corrects même dans des industries très concurrentielles.

Par exemple :

33% de taux de conversion (dans le secteur du développement personnel)

Taux de conversion

41% de taux de de conversion (pour de l’acquisition de lead en B2B)

Taux de conversion B2B

3,40€ au coût du lead (dans le secteur des mutuelles sur du trafic payant)

Cout par lead

Ces résultats ne sont pas du tout hors normes…

…ce qui veut dire qu’ils sont parfaitement améliorables.

Vous pouvez obtenir les mêmes résultats car les landing pages fonctionnent pour tout type de projet.

Aujourd’hui, je vais vous montrer la stratégie exacte pour créer des landing pages qui fonctionnent, même si vous n’y connaissez rien.

Table des Matières

Chapitre 1

Les Basiques

Chapitre 2

Structure et Contenu d’une Landing Page

Chapitre 3

Les Principes d’une Landing Page Efficace

Chapitre 4

Comment Créer une Landing Page

Chapitre 5

Optimiser ses Résultats

Chapitre 6

Promouvoir votre Landing Page

Chapitre 1 :

Les Basiques

Dans ce chapitre, vous allez apprendre les bases indispensables pour comprendre le fonctionnement d’une landing page

… et ce qu’il est possible de faire avec cet outil.

Allez, c’est parti.

Chapitre 1 transparent

C’est Quoi une Landing Page ? La Définition

Une landing page (ou “page d’atterrissage” en 🇫🇷) est la première page que le visiteur va voir.

Ce type de page permet d’attirer un visiteur (souvent via une publicité) pour qu’il fasse quelque chose sur votre site.

Par exemple, acheter un produit, partager un contenu ou s’inscrire à la newsletter.

(Une fois l’action accomplie, on appelle ça une conversion.)

Vous me suivez ?

Parfait.

D’ailleurs, voici à quoi ressemble une Landing Page.

Landing page wireframe scaled

D’ailleurs, vous entendrez parfois parler de “Squeeze Page”.

C’est simplement un type de landing page dont l’objectif est d’obtenir les coordonnées de l’internaute pour le recontacter plus tard. (On appelle ça un lead ou un prospect.)

Par exemple, voici une squeeze page de Hubspot.

Squeeze page

Plutôt simple n’est-ce pas ?

Sherlock time 🧐

Vous me direz que présenté comme ça, n’importe quelle page de votre site peut devenir une landing page.

En réalité, il y a une nuance fondamentale.

Une landing page est optimisée pour la conversion (= la réalisation d’un objectif spécifique).

Pourquoi Utiliser des Landing Pages ?

Vous vous posez peut-être la question…

“C’est sympa, mais est-ce que j’ai vraiment besoin de ça ?”

Voyez par vous même.

Avec une landing page, vous allez pouvoir :

  • Vendre plus efficacement
  • Augmenter votre nombre d’abonné à votre newsletter
  • Présenter votre service plus clairement
  • Diriger vos visiteurs là où vous voulez
  • Baisser vos coûts de campagne publicitaire
  • Mesurer vos objectifs simplement
  • Etc…

Autrement dit, si vous souhaitez améliorer vos résultats et votre taux de conversion, utiliser des landing pages dans votre stratégie inbound marketing est une évidence.

Si je vous ai convaincu, c’est parti pour la suite. 

faire landing page

Chapitre 2 :

La Structure et le Contenu d’une Landing Page

Une landing page efficace, c’est avant tout une structure précise.

Ensuite, je vous montrerai comment créer le contenu de votre landing page et une offre attractive grâce au copywriting.

C’est parti.

Chapitre 2 transparent

Template Landing Page (structure à récopier)

Voici le modèle que je vous recommande d’utiliser pour construire vos landing pages.

Vous verrez.

Il y a des notions un peu obscures dans ce template, mais pas de panique, je vous explique tout dans la suite de l’article.

Template landing page scaled

On va décortiquer ça ensemble.

Étape, par étape.

Comment Ecrire un Bon Titre ?

Je déteste le putaclic et sûrement vous aussi.

C’est quoi le putaclic ?

Par exemple :

Titre putaclic

Je n’ai rien contre un titre accrocheur, au contraire.

Mais le titre de votre landing doit refléter votre promesse de manière honnête et efficace.

Pour cela, je vous recommande de suivre ces 3 principes :

  • Parler des problèmes de votre prospect
  • Contextualiser les choses (être concret)
  • Mettre en avant le bénéfice utilisateur (plutôt que les caractéristiques)

Voyons ça en détail.

 

1. Parler des problèmes de vos visiteurs

C’est dur à admettre…

Mais votre visiteur s’en moque un peu de votre produit ou votre service. Ce qu’il cherche, ce sont des informations pour résoudre son problème.

Donc, plutôt que parler de votre produit, vous pouvez essayer de parler de la solution qu’apporte votre produit.

Par exemple :

Parler de soi

C’est beaucoup mieux n’est-ce pas ?

 

2. Contextualiser les choses (être concret)

Pour rendre les choses concrètes, il faut être précis.

Par exemple, vous pouvez utiliser des chiffres, illustrer avec des exemples ou nommer précisément la cible.

Contextualiser les choses

Mais il est possible d’aller encore plus loin pour aider l’utilisateur à se projeter (pas contre un mur, mais pour se sentir impliqué par votre solution).

 

3. Mettre en avant le bénéfice utilisateur (plutôt que des caractéristiques du produit)

Il y a deux manières de présenter un produit.

  • Soit mettre en avant les caractéristiques
  • Soit démontrer les bénéfices

La meilleure solution est de mettre en avant les bénéfices.

Par exemple pour un appareil photo, la résolution est définie par le nombre de megapixel.

Voyons la différence :

Caractéristiques avantages 1

En mettant en avant le bénéfice, la cible comprend tout de suite ce qu’elle va recevoir.

Bref : un bon titre parle aux gens, est spécifique et tourné bénéfice utilisateur.

Maitriser l’Intro (avec la formule AIDA)

L’introduction est ce qui vient juste après le titre.

Pour rédiger cette intro, je vous recommande vivement d’utiliser la formule AIDA.

AIDA est un acronyme qui signifie : Attention, Intérêt, Désir, Action

C’est une manière de rédiger qui permet de favoriser le passage à l’action de votre cible.

Ça marche pour beaucoup de choses, comme :

  • Les publicités
  • Les newsletters
  • Les scripts de vente
  • Et… les introductions de landing page

Par exemple, j’utilise la formule AIDA pour écrire l’introduction de mes articles de blog.

Formule AIDA

De la même façon, vous pouvez utiliser cette structure pour capter l’attention vos visiteurs sur votre landing page.

Comment Rédiger un CTA ?

Connaissez-vous l’acronyme CTA ?

Cela signifie “Call To Action” (ou Appel à l’action 🇫🇷).

C’est un élément qui indique à l’utilisateur qu’il peut accomplir un action.

D’ailleurs, le CTA est crucial sur une landing page.

Voici pourquoi :

Quand votre visiteur arrive sur votre page, ce dernier n’a pas le temps de se demander ce qu’il doit faire.

Donc il faut le lui dire, grâce au CTA.

Par exemple, Danilo Duchesnes, un marketeur spécialisé dans la publicité Facebook fait ça très bien.

Ici son CTA est “télécharger la checklist gratuite”.

Danilo Duchenes

Le visiteur sait ici parfaitement ce qui l’attend :

  • Faire quoi ? Télécharger
  • Télécharger quoi ? Une checklist
  • Une checklist comment ? Gratuite

C’est parfait.

Vous l’avez compris. Il vaut mieux écrire “s’inscrire à la newsletter” ou “recevoir mon devis”, plutôt que “suivant” ou “cliquez ici”.

Structurer et Ecrire un Contenu (méthode CAB)

Pour avoir un contenu “catchy” sur votre landing page, je vous recommande d’utiliser la méthode CAB.

La méthode CAB est utilisée dans la vente. Elle distingue les arguments utilisés dans un argumentaire de vente en 3 points : Caractéristique, Avantage et Bénéfice.

Par exemple :

Methode cab

Comment Utiliser le Social Proof (preuve sociale)

Le Social Proof est un principe bien connu des marketeurs :

On appelle ça la preuve sociale en français.

Ce terme développé par Robert Cialdini décrit un phénomène social selon lequel les gens ont tendance à adopter le même comportement que les autres dans une situation similaire.

Social Proof 1

C’est par exemple pour cette raison qu’à la télé, il y a des “clappeurs” pour déclencher les applaudissements de la foule.

social proof

Sur votre landing, vous pouvez utiliser les témoignages ou les mentions d’autorité dans votre contenu (pour faire office de “clappeurs”).

Par exemple, Brian Dean, un expert du référencement naturel aux US utilise les deux en même temps sur sa page d’accueil.

Brian dean

Si vous le pouvez, je vous conseille d’insérer des éléments de preuve sociale sur votre page.

L’Offre Spéciale

Cette technique est peu utilisée, mais pourtant très puissante.

Connaissez-vous le FOMO ?

Cet acronyme signifie Fear Of Missing Out, ou littéralement en 🇫🇷 la peur de manquer quelque chose.

L’offre spéciale est destinée à créer un sentiment d’urgence à votre audience pour la faire passer à l’action maintenant.

Par exemple, Elegant Theme baisse ses tarifs au moment des soldes pendant une durée limitée.

Divi 1

Petit tips, ça marche aussi si vous avez une offre avec un nombre de places limitées.

Attention cependant à avoir une offre vraiment à durée limitée.

Certains utilisent des compteurs “evergreen” qui ne sont pas liés à une date de fin, mais au comportement de l’utilisateur.

En général, c’est assez mal perçu si votre audience s’en rend compte, car elle se sent manipulée.

Vous me suivez toujours ?

Bien.

Maintenant, on va voir les principes utilisés par les professionnels du marketing pour rendre une landing page efficace.

C’est parti.

Chapitre 3 :

Landing Page Performante : les grands principes

Voici les grands principes permettant de rendre une landing page performante.

Vous allez découvrir des bonnes pratiques intemporelles, dont vous pourrez vous en inspirer pendant des années.

Sans plus attendre, voici les 5 principes utilisés par les pros pour faire des landing pages performantes.

Chapitre 3 transparent

Réduire l’Effort Cognitif

Derrière ce terme compliqué, se cache un principe psychologique assez instinctif.

Quand on doit se concentrer pour résoudre un problème on appelle ça “l’effort cognitif”.

Si l’effort cognitif demandé est trop important, on a tendance à abandonner ou repousser cette tâche fastidieuse à plus tard pour retourner voir des gifs de chats.

Cat sliding

Sur internet, c’est pareil.

La plupart du temps, on ressent cet effort quand on tombe sur un formulaire à rallonge que l’on doit remplir (super ch****).

Formulaire long scaled

Ça vous semble familier ?

Ça ne m’étonne pas…

Donc, si vous voulez que votre visiteur fasse un truc, il faut lui simplifier la tâche au maximum pour qu’il la fasse maintenant.

Alors, bonne nouvelle : il y a des solutions pour réduire l’effort cognitif.

Par exemple, Olivier Lambert, un célèbre marketeur canadien parle du test de “l’homme des cavernes”.

Le principe de ce test est que même un homme de Cro-Magnon qui arrive sur un site doit comprendre ce qu’il doit y faire en un clin d’œil.

Fun Fact 

Un américain du nom de Richard Littauer se fait payer 500$ de l’heure par les plus grandes entreprises du marketing pour tester l’UX de sites en étant ivre… Ce n’est pas une blague.

user is drunk

Rangez-moi cette bouteille. Je n’ai pas dit qu’il fallait se mettre la tête à l’envers pour faire une bonne landing page.

A la place, il faut essayer de rendre votre landing page la plus évidente possible.

Comment ?

Pour cela, vous pouvez simplifier votre texte.

Par exemple :

Ecrire simple

Si vous voulez aller plus loin pour réduire l’effort cognitif, vous pouvez aussi simplifier votre design.

Simplifier le Design

Pour simplifier le design, il s’agit de retirer tout le contenu superflu.

Ainsi, les meilleures landing pages (comprendre, celles qui fonctionnent le mieux) sont souvent les plus épurées :

  • Sans header
  • Sans footer
  • Sans liens externes
  • Sans sidebar
  • Sans boutons de partage sur les réseaux sociaux (croyez-moi, ce truc est inutile, plus personne ne clique dessus aujourd’hui)
Simple design

Regardez :

Voici par exemple une squeeze page épurée avec juste les informations qu’il faut.

Grabiel Marketing Group

Autre exemple de simplification du design :

Au moment de payer sur Amazon la seule chose possible est de commander ou partir.

Paiement amazon

Ça semble un peu extrême, mais pourtant, Amazon n’est pas le premier ecommerce du monde pour rien.

S’ils ont fait ce choix d’optimisation, vous pouvez être sûr que c’est efficace.

Il est temps de parler du design de “l’appel à l’action”.

C’est juste après.

Travailler Visuellement ses CTA

On a vu comment rédiger un CTA dans le chapitre 2.

Mais ça ne fait pas tout.

Le design aussi est crucial.

En général, on représente un CTA par un bouton.

Le but est d’indiquer clairement aux internautes qu’ils peuvent faire quelque chose.

Bouton

Le CTA doit se démarquer avec une couleur différente du reste de la page.

Niveau couleur, ce n’est pas très important.

L’essentiel est surtout d’avoir un niveau de contraste suffisamment élevé pour que ça accroche le regard.

Couleur CTA

Un Seul Objectif par Page

Barry Schwartz est un psychologue qui démontre dans une étude que plus on a de choix… plus il est difficile d’en faire un !

C’est un concept psychologique qu’on appelle “le paradoxe du choix”.

Concrètement, éliminer le choix peut très sérieusement réduire le sentiment d’anxiété des gens. (Lié à la peur de faire un mauvais choix).

Étonnant n’est-ce pas ?

Et pourtant, rappelle-vous la dernière fois le temps perdu à scroller sur Netflix ou Deliveroo… Simplement pour décider quoi regarder ou manger…

image 21

Sur votre landing page, si vous voulez que l’internaute s’inscrive à votre newsletter par exemple, il est préférable de concentrer tous vos efforts pour la réalisation de cet objectif.

Autrement dit : un seul objectif par page.

Et si une page est longue, pas de problème pour rajouter des CTA.

Par exemple, c’est ce que fait Shopify :

Shopify

En ayant un seul objectif, tout devient plus facile et plus clair.

Donc, inutile de proposer en plus de partager la page sur les réseaux sociaux, puis de laisser un message, puis de s’abonner à Instagram…

C’est le meilleur moyen de n’avoir rien du tout.

Montrer Plutôt Que Raconter

Cette technique de storytelling s’appelle “Show, don’t tell”.

Cela consiste à faire ressentir l’expérience aux visiteurs, plutôt que décrire les choses.

Vous connaissez l’adage “une image vaut mille mots”.

Sur une landing c’est pareil : si le contenu est visuel, alors il vaut mieux montrer un truc plutôt que l’expliquer avec des mots.

Par exemple : si vous vendez un logiciel, au lieu de décrire ce qu’il fait…

… montre-lez avec des captures d’écran.

Hotjar fait ça très bien avec des screenshots et des minis vidéos très parlantes.

Hotjar

C’est aussi pourquoi j’utilise beaucoup de visuels dans mes articles : pour rendre mon contenu le plus digeste possible.

Mais sur une landing page, il est possible d’aller encore plus loin.

Une image vaut 1000 mots, mais une vidéo vaut 1000 images.

Une étude de Wordstream à démontré qu’une landing page qui utilisait des vidéos augmentait ses résultats par 86%.

Maintenant que vous savez comment faire une landing page efficace, voyons concrètement comment la créer.

Chapitre 4 :

Comment Créer une Landing Page

Il est temps de passer à l’action.

Cette partie technique est souvent la plus douloureuse. Pas parce que c’est compliqué à faire, mais parce que tout les logiciels de landing page essaient de vendre leur soupe.

Mais vous verrez, je vais démêler tout ça et vous apprendre à faire une landing page facilement

…et surtout avec quels outils.

Chapitre 4 transaprent

Quels Outils pour Créer une Landing Page ?

Si vous vous êtes déjà un peu intéressé aux landing pages, vous avez du tomber sur des outils qui permettent de faire des landing pages facilement.

Sauf qu’en quelques minutes, vous vous êtes retrouvé soit super frustré(e) de ne pas pouvoir faire ce que vous voulez, ou vous avez sans doute préféré passer votre main dans un mixeur tellement ça vous a semblé compliqué.

Après il y a toujours ceux qui préfèrent coder leur landing page.

Je respecte.

Mais de mon point de vue de marketeux, c’est pas parce qu’on “sait” faire, qu’on “doit” le faire (surtout quand on dispose d’outils qui peuvent faire la même chose en 10x moins de temps.)

D’ailleurs si vous n’êtes pas développeur, voici quelques outils qui ont fait leurs preuves :

  • Unbounce
  • Leadpages
  • Instapage
  • Mailchimp

Ces outils sont bons. L’un ou l’autre sera plus adapté en fonction de votre budget, vos compétences et votre besoin. C’est surtout du feeling.

Je ne vais pas vous faire un tuto pour les 4 outils. Il en existe déjà plein sur le web. Mais pas d’inquiétude, ils marchent tous de la même façon (avec un builder en glisser-déposer).

Il faut juste retenir pour le moment que Unbounce possède des fonctionnalités plus adaptées pour les professionnel. Tandis que Mailchimp est le plus simple. Enfin, Leadpages et Instapage se situent entre les deux.

Les outils c’est bien pour débuter. Mais pour créer des landing page, j’ai une autre méthode.

Spoiler :

wordpress divi

Créer une Landing Page avec WordPress 

WordPress est un CMS (Content Management System) qui fait tourner 35% des sites internet.

Bref, 1 site sur 3 dans le monde, c’est WordPress.

C’est énorme.

Pour le coup, si vous avez déjà un site avec WordPress c’est un jeu d’enfant d’y créer une landing page.

Il suffit d’ajouter une page au tout simplement.

Ajouter une page WordPress

Ensuite pour créer le contenu, il suffit d’utiliser un Page Builder.

Un Page Builder est un outil a installer sur votre site WordPress qui vous permet de créer des pages en ajoutant des modules comme si c’était des Legos.

Comme Page Builder, j’adore Divi (que j’utilise d’ailleurs sur ce site), mais d’autres solutions comme Thrive Architect ou Elementor font très bien le travail.

Divi builder

Pour moi Divi est le meilleur.

Et si vous avez déjà un thème qui vous convient, il existe un plugin “Divi Builder” que vous pouvez ajouter à votre site.

Ça fonctionne en drag & drop avec un système de section, ligne, et module.

D’abord j’ajoute une section à ma page.

Ajouter une Section

Puis j’ajoute une ligne que je peux scinder en colonnes (si je veux).

Ajouter une rangée divi

J’ajoute ensuite des modules (images, textes, boutons) en drag and drop.

Ajouter une module divi

Je peux alors modifier mon contenu à volonté.

Par exemple ici du texte.

Modifier texte divi

Si vous utilisez un autre builder (comme Elementor par exemple), ça fonctionne de la même façon.

Ensuite pour la capture des e-mails, j’utilise Thrive Leads pour créer mes formulaires.

Thives leads

J’aime particulièrement ces outils parce qu’ils proposent des lifetime licence. En gros, pas la peine de payer chaque mois.

De cette façon, c’est un investissement long terme et j’ai l’outil pour toujours (avec les mises à jour).

Bref, je vous conseille d’utiliser Divi et Thrives Leads pour construire vos landing pages.

Le Processus de Conversion

Quel que soit votre landing page, vous allez avoir besoin d’une “thank you page ou page de confirmation en  🇫🇷.

Page de confirmation

Cette page de confirmation sert à rediriger l’utilisateur après avoir accompli son action.

Elle est indispensable pour deux raisons :

  • Elle permet d’analyser les résultats de la landing page
  • Elle permet d’améliorer l’expérience utilisateur

Pour analyser les résultats, on voit ça juste après, donc restez avec moi.

Mais pour le moment, on va voir comment une page de confirmation permet d’améliorer l’expérience utilisateur (et vos résultats).

Objectif de conversion

C’est page est sert à rediriger l’utilisateur une fois l’objectif accompli.

Vous me suivez ?

Good.

Une fois l’objectif atteint, ce n’est pas le moment de laisser les gens filer dans la nature.

La chose à faire c’est de dire merci (déjà).

Et proposer quelque chose en plus (ensuite).

Par exemple: vous pouvez inviter à partager votre landing page sur les réseaux sociaux ou proposer un bonus supplémentaire.

Par exemple, après le téléchargement d’un livre blanc, Leadfox propose une séance de coaching  :

Thanks you page

Conclusion : ne laissez pas votre utilisateur filer – il vient de montrer qu’il est intéressé par ce que vous lui proposez, donc autant en profiter.

Comment Suivre ses Résultats

Suivre un objectif est très facile avec une landing page.

Ça se passe toujours en 3 étapes :

  1. Le visiteur découvre la page
  2. Le visiteur fait l’action
  3. Le visiteur voit la page de confirmation
Etapes conversions

Donc pour savoir combien de personnes ont atteint l’objectif, il suffit de compter le nombre de fois que la page de confirmation a été vue.

Objectif de conversion

Pour connaitre le nombre de page vue, on utilise Google Analytics.

Google Analytics est un outil qui te permet de suivre tous le trafic de votre site web.

Google Analytics dashboard

Mais ici on cherche avant tout à suivre un “objectif”.

On va donc définir un objectif qui se réalise quand l’utilisateur a vu la page de destination dans Google Analytics.

Pour créer un objectif, je vais “Administration” dans le menu en bas à gauche sur Google Analytics:

Adminsitration Analytics

Je sélectionne “Objectifs” sur la droite.

Objectifs analytics

Je créer un “Nouvel objectif”.

Ajouter un objectif

Je lui donne un nom adéquat, je clique sur “Destination” puis je clique sur “Continuer”

Modifier un objectif analytics 1

 Je copie l’URL de ma page de confirmation dans le champ “Destination”.

Puis je clique sur “Enregistrer”.

(Le reste on s’en fout pour le moment).

Page de destination objectif analytics

Voilà c’est fait !

Maintenant, c’est parti pour l’analyse.

Analyser Ses Résultats

Maintenant que l’objectif est installé sur Google Analytics, on peut compter le nombre de conversions.

Ce montant est utile, mais ne permet de pas de savoir si la page fonctionne “bien”.

Pour savoir si une landing page est performante, il faut savoir combien de gens font l’objectif, par rapport au nombre de gens qui ont vu la landing page.

Par exemple, si sur 100 personnes, 15 personnes ont vu la page de confirmation alors :

On a donc, 15/100 = 0,15

On multiplie par 100 pour avoir un pourcentage = 15%.

Et paf, on a ce qu’on appelle un taux de conversion.

Donc, si 15 personnes sur 100 ont vu ma page de confirmation, alors ma landing page a un taux de conversion de 15%.

Taux de conversion analytics

 De cette façon, pour améliorer vos résultats, il faut améliorer le taux de conversion de votre page.

En effet, plus votre taux de conversion est élevé, plus vous avez un pourcentage élevé de personnes qui font l’action.

Bonne nouvelle, Google Analytics donne ce taux de conversion.

Pour cela, on va dans “Objectifs” et sous-menu “Vue d’ensemble” dans le menu à gauche

Taux de conversion

On va trouver :

  • Le nombre d’objectif accomplis
  • Le taux de conversion
Objectif de conversion analytics

Chapitre 5 :

Optimiser votre Landing Page

Dans ce chapitre, vous allez découvrir les techniques  puissantes dédiés à l’optimisation des landing pages.

Si vous avez pour ambition de devenir bon dans la création de landing page, ce chapitre devrait vous intéresser.

Prêt ?

C’est parti.

Chapitre 5 transaprent

Optimiser pour Mobile

Cette optimisation peut sembler un peu évidente…

Pourtant, c’est la plus sous-estimée.

Quand je parle d’optimiser pour mobile, je ne parle pas de faire une version responsive de votre page.

Mais bien de penser mobile first.

Mobile first, est un terme qui veut dire que votre page doit être pensée en priorité pour les personnes qui vont voir la page sur téléphone.

Bref, pour faire le choses bien, ne vous contentez pas de simplement décliner votre page en mobile.

Il faut aller jusqu’à penser une version spécialement dédiée au mobile.

Je vous garantis que si vous prenez le temps de faire cette optimisation, vous allez exploser tous les scores.

Pourquoi ?

Considèrez ceci :

D’abord, les utilisateurs mobiles sont plus nombreux que ceux sur desktop (ordinateur).

Mobile VS desktop

C’est encore pire si vous utilisez la publicité pour promouvoir votre landing page, puisque 30% des internautes utilisent des adblocker.

Or, je ne vous apprends rien si je vous dis qu’Adblock est principalement sur desktop et ainsi votre trafic publicitaire sera majoritairement mobile.

Adblock utilisateur

De plus, on sait qu’un internaute sur son téléphone est moins attentif et plus impatient parce qu’il est en déplacement, ou happé par les notifications messenger de leurs amis qui leur envoient des gif de chats.

Bref, vous ne pouvez pas rivaliser, donc il faut être catchy et efficace.

Enfin, le taux de conversion moyen sur mobile est 64% plus faible que sur desktop.

Taux de conversion mobile

Pour ces raisons, si vous vous contentez de simplement décliner votre page, alors vous pouvez vous attendre à des résultats assez décevants sur mobile.

Encore faut-il savoir comment optimiser une page pour le mobile.

Voici 3 conseils à suivre et ça devrait bien se passer :

 

1. La typographie

Elle doit être plus grande, lisible et avec une bonne surface de lecture.

Vous pouvez regarder du côté de Medium (la plateforme de blog).

Regardez bien la taille de la typo, les espacements, la manière dont est géré le titre…

Medium

2. La rapidité du site

Plus que jamais, un site doit charger rapidement.

La base, c’est un site avec un hébergement performant. Vous pouvez regarder du côté de chez Infomaniak que j’utilise pour ce site.

Pour aller plus loin, vous pouvez installer un plugin de cache, un CDN et compresser vos images.

 

3. Le design

Vous pouvez améliorer votre design assez facilement sur mobile.

Déjà, il faut éviter tous les éléments qui vont empiéter sur la surface de lecture.

Par exemple, un gros logo, un module de chat en ligne ou des grosses images.

Par exemple, ces satanés popups super énervants sur mobile.

D’ailleurs, en supprimant le superflu, votre site chargera plus vite.

Utiliser l’A/B Testing

La technique A/B testing consiste à mettre en concurrence deux versions différentes de la même page et de voir laquelle fonctionne le mieux.

Cette technique est géniale.

Parce qu’elle donne des résultats indiscutables qui se basent sur des chiffres.

C’est donc un outil parfait pour prendre une décision.

Si ça vous intéresse, vous pouvez regarder du côté de Google Optimize.

Vous pouvez faire des modifications de contenu (par exemple un titre), mais vous pouvez également tester deux pages complètement différentes.

Voyons par exemple comment tester un élément, comme un titre.

Pour cela, je clique sur le bouton bleu “créer une expérience” sur Google Optimize.

Creer une

Ensuite, je nomme mon expérience et je clique sur Créer.

Il suffit ensuite de créer une variante puis de séléctionner ce que je veux modifier :

Choix

Par exemple, sur cet article :

AB test landing

Vraiment super simple n’est-ce pas ?

Comprendre l’Utilisateur avec une Heatmap

Heatmap signifie carte de chaleur en 🇫🇷.

Cette carte va vous indiquer les zones chaudes de votre page, c’est-à-dire celles qui génèrent le plus d’interactions.

Regardez :

Heatmap Hotjar

C’est utile pour comprendre sur quoi cliquent les gens.

De cette façon, si une zone de votre site ne génère aucun intérêt, vous pouvez envisager de la supprimer.

Par exemple : c’est ce qu’a fait Brian Dean du site Backlinko après s’être rendu compte que sa sidebar était ignorée.

Heatmap Brian dean 1

Si les heatmaps vous intéressent, je vous conseille d’utiliser Hotjar. Ça marche bien et c’est gratuit.

Chapitre bonus :

Promouvoir une Landing Page

Si vous avez un petit peu de budget, il est possible promouvoir votre landing page à l’aide de campagnes publicitaires sur Facebook, Google ou Linkedin Ads par exemple.

Mais je vais aussi vous partager d’autres méthodes moins couteuses.

C’est juste en dessous.

Chapitre 6 transp

Chapitre en construction

Ce chapitre était un article bonus accessible uniquement à mes abonnés.

Voici ce qui était au programme :

  • Comment obtenir du trafic sur votre page
  • Quels canaux utiliser pour avoir des inscriptions sur votre landing
  • Quel est le meilleur canal (gratuit) pour promouvoir votre landing page

J’ai prévu d’ajouter ces astuces directement sur le guide dans les prochaines semaines.

Pour ne pas rater la mise à jour, inscrivez-vous à ma liste email : j’enverrai un mail à tout le monde quand je mettrais ce guide à jours.

C’est juste en dessous 👇

Vous avez aimé cet guide ?

Recevez le prochain avant tout le monde.
Mes abonnés y ont accès avec 30 jours d’avance.

A Votre Tour

J’espère que vous avez aimé ce guide ultime sur les landing pages.

Maintenant, j’aimerais savoir : quelles astuces allez-vous essayer en premier ?

Allez-vous optimiser votre landing page pour mobile ?

Ou peut-être ajouter une touche de social proof

Dites-moi en me laissant un rapide commentaire ci-dessous.

creer landing page

2 Commentaires

  1. Tim LANDI

    Bonjour et Merci Clément pour ce super article !
    Tout est expliqué avec clarté et c’est très agréable
    de lire le riche contenu que tu propose.

    En tant que grand adepte des landing page que
    je recommande à tous les commerçants (même hors ligne),
    j’ai beaucoup apprécier cet article…

    Tim

    Réponse
    • Clément Fromont

      Merci Tim. Au plaisir !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *